top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurFlorence Roulenq

Focus sur les attentes des français en matière de santé et d'environnement

Une petite mise à jour s'impose concernant les données dont nous disposons sur la consommation responsable en France.

Le dernier baromètre GreenFlex indique que les questions liées à la santé préoccupent les français. La santé pourrait d'ailleurs être un véritable vecteur de la consommation responsable. Explications...



  1. La santé: une préoccupation majeure des consommateurs en France


Des Français préoccupés par les conséquences du dérèglement climatique sur la santé humaine recherchent de plus en plus de la transparence de la part des entreprises et des marques, notamment sur les « 3 santés » (humaine, animale et environnementale).


• La tendance croissante vers la consommation responsable se traduit par l’adoption généralisée du principe « moins ET mieux » avec des consommateurs qui s’engagent personnellement en faveur de cette approche.


• Les acteurs économiques sont appelés à se transformer pour faire changer le modèle, qui est remis en cause depuis plusieurs années. Pour cela, la santé et le respect de la planète sont des domaines prioritaires à considérer et les Français attendent des entreprises des actions concrètes et des preuves tangibles de leurs engagements.




76% des personnes interrogées dans le baromètre GreenFlex sont inquiètes au sujet de l’impact de leur environnement (pollution, climat, bruit, etc.) sur leur santé.




Les entreprises et les marques sont amenées à répondre à ces préoccupations majeures en revisitant leur offre, en limitant leurs impacts santé et environnementaux.



2- L’implication personnelle en faveur de la consommation responsable poursuit son chemin


78% des Français se mobilisent en faveur de la consommation responsable (+2 points vs Baromètre précédent)




Notamment via une baisse déclarée de la consommation.


Selon cette dernière étude, 54% limitent leurs achats de produits neufs systématiquement ou régulièrement





3- Repenser nos modèles économiques dans une Europe engagée


93% des Français interrogés pensent qu’il faudrait revoir en partie ou complètement le modèle économique


Comme le précise Isabelle ALBERTALLI Directrice Climat de BPIFRANCE, "la transition écologique est un véritable catalyseur de changement pour les modèles d’affaires. Elle incite les entreprises à repenser leur manière de produire et de consommer.


L’économie de la fonctionnalité, par exemple, met l’accent sur l’usage plutôt que la possession, favorisant ainsi des modèles plus durables et rentables.



Ces nouveaux modèles d’affaires ne se contentent pas de générer de la valeur économique ; ils créent aussi du sens, sont porteurs d’innovation et de compétitivité, et promettent de transformer notre monde dans les prochaines décennies."


David DJAÏZ, Haut fonctionnaire et essayiste, est spécialiste de la transition écologique.

Il pose la question du contrat européen.

"La Commission européenne s’est engagée à réduire ses émissions de 55 % d’ici à 2030. Nous devons maintenant inventer une nouvelle étape du Green Deal européen pour faire de la transformation écologique un élément clé du contrat social européen.


L’écologie doit donner une assise politique à l’Europe : un état providence social-écologique européen, une diversité territoriale et nationale respectée, une écologie contractuelle.


L’Europe a l’opportunité de créer son propre modèle, indépendant, écologique et démocratique. "



Dans son Panorama sur la transition écologique et énergétique et les nouveaux modèles d'affaire d'Avril 2024, la BPI souligne que "les actions en faveur de la transition écologique des entreprises vont bien au-delà des mouvements volontaires d’entreprise (C3D, Mouvement Impact France, B Corp).

La hausse des coûts de l’énergie et des matières premières ayant rebattu les cartes, c’est l’ensemble du monde économique qui s’engage désormais dans la transition écologique. "


Selon une étude du Lab de Bpifrance, en 2023, les dirigeants d’entreprises sont de moins en moins nombreux à ignorer la question climatique.



67 % des dirigeants de PME et ETI déclarent surveiller les enjeux environnementaux (contre 31 % en 2020).


84 % des chefs d’entreprises jugent que le climat est devenu un sujet crucial


76 % des PME françaises seraient déjà passées à l’action en 2023.



4- Eviter le Greenwashing avec une offre vraiment responsable, qui respecte la santé et l'environnement


La majorité des personnes interrogées dans l'étude GreenFlex estime que le véritable problème réside dans les produits proposés plutôt que dans la publicité elle-même (59% vs. 49% en 2022, soit une hausse de 10 points).

La légitimité perçue de la publicité est fortement liée à l’offre mise en avant.


Près de 70% des Français estiment que la publicité devrait être réservée en priorité aux produits plus respectueux de l'environnement et de la santé.

Plus largement, le modèle de société et de consommation est remis en cause : selon 93% des Français, il est nécessaire de revoir en partie ou en totalité notre modèle économique.




Parmi les domaines qui devraient être davantage pris en compte, la santé et le respect de la planète sont considérés comme prioritaires.




Face à cette exigence, les entreprises ont la responsabilité d'agir tout en apportant des preuves concrètes de leurs engagements et de leurs actions : pour 84% des Français, les entreprises et les marques sont tenues d'agir concrètement en faveur de la consommation responsable. D‘autant plus que seuls 34% des Français font globalement confiance aux grandes entreprises et aux marques.


Au delà des discours, les Français attendent des marques qu'elles fournissent les preuves de leurs engagements: chiffres, labels officiels, etc...


Nous sommes désormais engagés dans cette voie plus vertueuse qui nous contraint et en même temps nous aide à saisir de nouvelles opportunité. C'est une excellente nouvelle !

Revisitons notre marketing et notre communication afin qu'ils soient de véritables supports d'avenir et pour qu'ils favorisent la mise en place de comportements plus responsables.

Faisons confiance à notre créativité et à notre intelligence collective pour assurer ensemble cette transformation indispensable.



41 vues0 commentaire

留言


bottom of page